ISLANDE

«Maintenant, après quarante années de voyages, je peux faire des ponts, des concordances entre mes voyages, entre mes clichés engrangés. Parfois j’ai le sentiment qu’on ne photographie que ce que l’on a déjà vu. Sur plusieurs destinations, à des milliers de kilomètres, on se retrouve dans la même situation photographique, devant le même choix. Ainsi, la baleine en Islande, avec ce premier plan d’un animal mort, pourchassé. Pêchée avec un énorme harpon, puis dépecée en moins de trois quarts d’heure pour les Japonais friands de manger de la baleine, malgré le moratoire.»

 

Voir la galerie de photos